11062b_f0cd2b56e86443d68d21b6bc12fe055c_
"Toute transformation sera précédée d’un grand moment d’inconfort, c’est là le signe que vous êtes sur le bon chemin."

AJAHN CHAH

Pourquoi consulter un kinésiologue ?

À certains moments de notre vie, il arrive que nous nous trouvions dans une problématique dont on n’arrive pas à se libérer : vous vous sentez bloqué.

Ce blocage peut être physique (ex: douleurs chroniques), relationnel (ex: difficulté à gérer une relation avec un proche), émotionnel (sentiment d’être triste, en colère…) ou mental (ex : habitudes de vie dont on n’arrive pas à se défaire).
 

Ce malaise va générer un inconfort et peut avoir des répercussions sur la globalité de l’être.

Pour qui ?

La Kinésiologie s’adresse à tout le monde.

Du très jeune enfant à la personne âgée.

À partir du moment où une souffrance est exprimée, il n’y a pas de limites d'âge pour trouver les moyens de l'apaiser.

Avec de jeunes enfants, le test musculaire sera pratiqué sur l'accompagnant.

Cette méthode appelé "transfert" permet à l'adulte d'être le messager entre le kinésiologue et l'enfant.

D'autres outils permettrons de donner la parole aux enfants et aux adultes dont les souvenirs n'ont pas encore été ramené à la conscience.

Pour quelles raisons ?

  • Mal être, angoisse, dépression

  • peurs, blocages

  • Soulagement de la douleur : physique et/ou émotionnelle

  • Difficultés relationnelles, personnelles, professionnelles (timidité, confiance en soi, capacité à aller vers les autres, regard des autres, prise de parole, perte de moyens, culpabilité…)

  • Accompagnement dans les changements de vie brutaux (déménagements, deuil, séparation, perte d’emploi, maladie…)

  • Maux du corps (migraine, fatigue, insomnies, troubles alimentaires, problèmes gynécologiques, inflammation…)

  • Gestions des émotions

  • Enfant: trouble du comportement, sommeil, énurésie, constipation…

  • Difficultés scolaires: concentration, mémoire, écriture, compréhension, motricité et latéralisation, dyslexie, lecture…

Les bénéfices

Lors d'évènements de la vie, vous avez mis en place des mécanismes de défenses à un moment où vous en avez eu besoin pour gérer le stress.

Le but de la Kinésiologie est de prendre conscience de ces stratégies d'adaptations qui ne sont plus adéquates aujourd'hui.

Comprendre les causes, mettre des mots sur les émotions ressenties, les libérer et modifier les croyances permettra de mettre en place de nouvelles stratégies d'adaptation amenant à l'harmonie et le bien-être.

Les réactions face au stress et la gestion des émotions seront améliorées, redonnant à chacun la possibilité de reprendre les reines de sa vie, (re)découvrir son potentiel, la capacité de choisir et d’accéder à ses propres solutions.

 

HISTOIRE DE LA KINESIOLOGIE

 

Née dans les années 1960, la Kinésiologie fonde ses bases grâce à Georges Goodheart, Chiropracteur, et son élève John Thie.

En partant du postulat qu’un stress est susceptible d'inhiber le tonus d’un muscle (par exemple : lors d’un choc, une grosse frayeur, vous êtes paralysé), ils inversent ce principe en constatant qu’un changement de tonus musculaire peut révéler un stress.
 

Ensuite, ils trouvent les liens entre les méridiens (circuits énergétiques qui parcourent le corps) et les muscles ainsi que leurs techniques d’équilibrage. Ce sont les bases du Touch for Health ou Santé par le Toucher.

Dans les années 1970, Daniel Whiteside et Gordon Stokes développent le “3 one concept” en démontrant que de nombreux problèmes physiques peuvent avoir une cause émotionnelle.
 

Puis environ 10 ans plus tard, Paul Denison crée “l’Edukinésiologie”, qui utilise le mouvement pour coordonner et synchroniser les 2 hémisphères du cerveau.